Arteon Shooting Brake : quand GT et SW s’unissent !

Arteon Shooting Brake

Un nouveau break de chasse est en approche. L’Arteon, remplaçante de la Volkswagen CC, connaît depuis 2017 un début de carrière timide. Si elle n’est pas la plus connue ni la plus vendue des créations de Wolfsburg, elle apporte une proposition singulière de berline coupée, alors que le marché est dominé par les SUV. L’Arteon évolue aujourd’hui avec une nouvelle déclinaison proposée, la Shooting Brake. Grâce à un prolongement du pavillon et un profil totalement transcendé, l’Arteon Shooting Brake s’attaque au segment des breaks de chasse avec de solides arguments. Mercedes CLS Shooting Brake et autres Peugeot 508 SW sont prévenues.

De l’art d’être un modèle de niche, séduisant et innovant

Chez Volkswagen, on croit encore et toujours aux modèles de niche. La preuve, le récent T-Roc cabriolet offre une proposition quasiment unique sur le marché. Avec son Arteon Shooting Brake, Volkswagen se positionne sur un segment déjà occupé mais relativement modeste. Celui des coupés qui se muent en breaks, ou inversement. Le segment des « belles voitures » aussi. Entendez par là des voitures statutaires, imposantes, qui veulent en offrir le maximum.

Entre l’Arteon classique et la version Shooting Brake, la base est la même. De la calandre jusqu’au pied milieu en bas de caisse, tout est identique (les mêmes feux et le même bouclier que la berline notamment). Ensuite, chacune sa philosophie. La ligne de pavillon du break de chasse est plus horizontale là où le coupé « plonge ». Mais avec une vitre de custode revue et agrandie, la version break n’est pas qu’une simple Arteon avec un coffre plus généreux. Le dessin est soigné, élégant.

Une Arteon à l’équipement soigné

A bord, matériaux raffinés et dessin plus épuré que par le passé. Les écrans d’infodivertissement et de climatisation – empruntés au Touareg – ne sont pas dans la continuité des compteurs (façon nouvelle Golf). L’instrumentation est numérique avec une dalle de 10,25 pouces. Tous les éléments ne sont pas encore tactiles mais la montée en prestations et l’évolution vers du hi-tech est palpable. L’Arteon peur recevoir le Travel Assist qui permet une conduite semi-autonome de niveau 2 entre 0 et 210 km/h. Toujours au rayon des aides à la conduite, mentionnons le volant « capacitif » qui permet de détecter si le conducteur est toujours présent ou l’Active Lighting System qui anticipe l’éclairage dans les virages, grâce aux informations du GPS et de la caméra.

De l’espace en plus à bord

La garde au toit aux places arrière est plus importante de 4,8 cm dans l’Arteon Shooting Brake. Le sentiment de confinement sera moins présent, toujours agréable pour les occupants les plus grands. Le volume du coffre lui ne change pas ou peu : 563 litres pour la berline et 565 litres pour le Shooting Brake. Mais une fois la tablette enlevée, le break de chasse permet d’atteindre 590 litres au niveau du pavillon. Banquette rabattue, le Shooting Brake fait encore mieux avec un volume qui grimpe à 1632 litres (contre 1557 litres pour la berline).

Des motorisations pour tous les goûts

L’Arteon est-elle simplement une « Sport Wagon » capable de vous accompagner pour tout transporter ? Elle veut aussi avoir un tempérament de vraie « Grand Tourisme ». Alors, en ce qui concerne les motorisations, il y a du choix. Sept puissances disponibles avec à chaque fois la boîte DSG. Dans le détail, on retrouve quatre moteurs essence (150, 190, 280 et 320 ch), deux blocs diesels (150 et 210 ch) et une version hybride rechargeable (218 ch).

Cette version hybride rechargeable se compose du moteur à quatre cylindres de 156 ch associé à un moteur électrique de 115 ch et une batterie de 13 kWh. L’autonomie en tout électrique est de 55 km.

Innovation en diesel : la version la plus puissante reçoit le Twindosing. Il s’agit d’un système de réduction catalytique sélective double avec injection d’AdBlue séparée. Le résultat escompté est une baisse de 80 % des émissions d’oxydes d’azote (NOx).

La version la plus puissante est ainsi l’Arteon R avec 320 ch issus du 2.0 litres TSI. 420 Nm de couple, la transmission intégrale. Un break pour les familles pressées. Découvrez le chez nos concessionnaires Volkswagen !

Arteon Shooting Brake
Arteon Shooting Brake : quand GT et SW s’unissent !
Retour en haut
Logo Abarth Logo Alfa Romeo Logo BMW Logo Fiat Logo Infiniti Logo Jaguar Logo Jeep Logo Kia Logo Land Rover Logo Mini Logo Nissan Logo Peugeot Logo Skoda Logo Volkswagen