e-Power, cette technologie inédite développée par Nissan qui va vous surprendre !

Dans un paysage automobile en pleine mutation depuis des années, vous pensiez avoir tout vu en matière de nouvelles technologies et notamment d’hybridation ? Associer un moteur thermique avec un ou plusieurs moteurs électriques, c’est aujourd’hui devenu commun. Pourtant, l’innovation a encore sa place. Nissan a en effet développé une technologie inédite baptisée e-Power. On retrouve bien un bloc thermique et un moteur électrique. Mais c’est le dernier nommé qui entraîne le véhicule seul. Le moteur thermique ne sert ici qu’à recharger le moteur électrique contrairement à la combinaison hybride classique. On vous explique.

Comment fonctionne le système e-Power Nissan ?

Débarqué à la fin de l’année 2019, le Juke reçoit une nouvelle motorisation qui vient compléter le 1,0 litre turbo-essence de 114 cComme un véhicule thermique simple ou hybride, un modèle Nissan équipé de la technologie e-Power (comme le Qashqai ou le X-trail) possède un moteur thermique avec un réservoir de carburant. Il convient ainsi de faire le plein d’essence pour alimenter ce moteur. Mais le fonctionnement de ce dernier diffère de tout ce que vous connaissez. Il ne sert pas à mouvoir le véhicule. Son rôle consiste à produire de l’énergie pour recharger la batterie. Cette dernière alimente le moteur électrique et entraîne à son tour le véhicule. En parallèle, l’énergie générée par les frictions au freinage est récupérée et transférée à la batterie pour servir elle aussi à l’alimentation du moteur électrique, réduisant le besoin en carburant.
Aucun autre constructeur ne propose cette solution permanente, peu importe la vitesse. Les avantages sont multiples côté conduite : les accélérations sont instantanées avec un couple disponible immédiatement et on dispose d’une mobilité silencieuse, comme en électrique. À essayer absolument en concession. Cette technologie permet aussi de réduire les émissions de CO2 et de particules en comparaison avec un véhicule thermique traditionnel.
h. Désormais donc, le Juke peut évoluer avec le 4 cylindres de 1,6 litres atmosphérique de 94 chevaux, assisté par un moteur électrique d’une puissance de 49 chevaux et un alterno-démarreur de 20 chevaux. Le tout est couplé à une batterie d’une puissance de 1,2 kWh, offrant 145 chevaux. Mais assez de technique. Concrètement, en plus de cette nouvelle motorisation et d’une boîte de vitesses sans embrayage, le Juke devient plus économique et écologique. Les émissions de CO2 basculent ainsi à 118 g/km (contre 134 pour la version non-hybride). La consommation est annoncée à 5,2 litres/100 km.

Une solution parfaite face à l'inquiétude en autonomie

La proposition de Nissan avec la technologie e-Power permet des économies de carburant puisque le moteur essence ne sert qu’à recharger la batterie en électricité. Il en résulte une consommation plus faible que pour un moteur thermique seul équivalent.
Opter pour ce fonctionnement inédit avec le bloc thermique alimentant une batterie électrique est aussi une réponse pour celles et ceux qui ont des inquiétudes pour l’autonomie de leur véhicule. Aujourd’hui, alors que l’électrique se généralise, la question de cette autonomie est un vrai frein, avec un réseau de bornes de recharge encore trop limité, notamment pour les longs trajets. Ici, aucun problème. « e-POWER permet de lever les réticences initiales que certains éprouvent à l’égard des véhicules électriques. Comme la batterie est maintenue en pleine charge par le moteur essence, vous pouvez entreprendre de grands trajets sans craindre de manquer d’électricité. Faites le plein dans une station-service classique et vous pouvez reprendre la route » peut-on lire sur le site officiel de la marque.
Le Nissan Qashqai est le premier modèle de la gamme à proposer la motorisation e-Power. Il sera rejoint dans un second temps par le X-Trail.